Rechercher

Les connaissons-nous vraiment ???


Depuis quelques semaines l’Ovale du Gy a trouvé un trio d’entraineur pour la prochaine saison…

Jonathan, Romain et Denis ont pris cette décision collégiale et pris leur responsabilité mais les connaissons-nous vraiment ?

Nous les avons interviewés sur leur parcours, leur vie, leurs envies et leurs motivations …


Messieurs qui êtes-vous, présentez-vous ?


Jonathan FLORIDO : 33 ans, j’ai 23 ans de rugby j’ai commencé à l’USAO rugby. Mon poste a toujours été dans le huit de devant, 3ième et 2nde ligne à ARRAS au niveau fédérale 1en B et Fédérale 2 en A. j’ai passé une saison à Douai non concluante avec plein de questions et de doutes. Jacques MAJOT est venu me chercher, il m’a remis le pied à l’étrier en 2011 avec Duisans. De 2012 à 2017 avec le RCA mais pour cause de santé ma carrière de rugbyman a failli s’arrêter. En 2018, Jérôme CARLIER est venu me voir pour prendre d’abord l’entrainement des Bisons Argentés à DUISANS mais ensuite rejoindre l’équipe Sénior en compétition pour dépanner quand le virus de ce sport vous tient …

Romain DERACHE : 26 ans, j’ai commencé le rugby à 11 ans au RCA à Arras sous la tutelle d’un enseignant d’EPS. En apprenant les valeurs de ce sport et en parallèle de mon expérience d’animateur depuis mes 15 ans j’ai décidé à mon tour de les transmettre au travers d’un objectif professionnel ; devenir professeur d’EPS avec pour spécialité le Rugby. D’abord au sein de la faculté pendant 2 ans pendant mes études et ensuite en prenant en charge l’Ecole de Rugby de DUISANS tremplin exceptionnel pour la suite de ma carrière.

Denis PICHONNIER : 46 ans, le plus ancien (rire) je suis un passionné de rugby, de l’équipe de France et surtout des valeurs que ce sport véhicule. Je suis revenu au Rugby il y a 3 ans pour intégrer au sein de DUISANS l’équipe des Bisons Argentés. L’âge qui avançait c’était le moment ou jamais de refouler le pré, de rejouer avec ceux avec qui j’avais découvert ce magnifique sport 30 ans auparavant. Ma « carrière rugbystique » reste anecdotique : elle a débuté en 1990 au lycée, des superbes souvenirs, une année à l’ASPTT Arras puis en association, avec les anciens du lycée et les papys d’Arras avant donc de renouer avec l’Ovale du Gy.


Pourquoi vous être décidé avant la fin de cette saison ?


Jonathan : Prendre pour moi l’entrainement était la suite logique pour continuer avec les copains, assurer la pérennité de Duisans assurer le lien de l’ancienne et nouvelle génération.

Romain : Les raisons sont multiples. La première sur le plan professionnel, est de valider mon brevet fédéral (sous forme de validation d’acquis) qui me permettra de pouvoir ouvrir une section sportive rugby dans un collège ou lycée. La seconde, bien plus importante pour moi, est de continuer de faire vivre ce club, cette famille, qui m’a accueillie les bras ouverts. Je pense une suite logique à mon engagement dans ce club qui s’est présentée en plus comme une opportunité d’évolution.

Denis : A Duisans, il y a un état d’esprit énorme et lorsque Jonathan et Romain m’ont appelé afin de m’exposer leur projet, j’ai de suite dit oui afin de les épauler sur la partie Physique. Tout comme eux, je ne voulais pas que l’aventure Duisanaise s’arrête comme ça il fallait tout faire pour que ce club survive à cette crise.


Messieurs vous êtes attachés aux valeurs de ce sport mais vous en tant que personnes qu’avez-vous à offrir à cette nouvelle équipe ?


Jonathan : je suis fidèle en tout, le rugby m’a tellement enseigné qu’aujourd’hui à mon tour je dois tout rendre à ce sport. J’ai appris l’abnégation, le partage, l’humilité j’ai appris ce que le mot fédérateur pouvait signifier par le plaisir j’ai donc envie de rendre tout cela avec vraiment cette notion de plaisir…

Romain : Transmises par les différentes personnes qui ont compté pour moi, que je considère comme ma famille au-delà des liens du sang, mes valeurs sont fortement attachées au respect, à l’entraide, à l’altruisme. Je vis chaque jour avec l’idée qu’il faut savoir donner pour recevoir. Ces valeurs ont sans aucun doute largement développé mon amour pour ce club où je les retrouve.

Denis : J’ai toujours eu une devise, « le jeu est le frère du sérieux » et lorsque j’ai réussi à faire appliquer cela sur les terrains et les résultats ont été au rendez-vous. Comme tout passionné je ferais toujours de mon mieux pour que cette équipe, ce club soit unis.


Messieurs, quelles sont vos motivations ou vos espoirs pour redonner l’influx nécessaire à ce club pour la partie compétition?


Jonathan : Les copains sont toujours au centre de mes intérêts, prendre du plaisir, retrouver les copains dans la compétition mais aussi en dehors. Le rugby est un sport d’hommes, de combat, d’unité. Tout cela ne peut fonctionner que si la cohésion est parfaite tant sur le terrain qu’en dehors.

Romain : Sur le plan personnel, la reprise de l’équipe sénior est un nouveau projet dans ma vie. C’est pour moi une évolution, la possibilité de tester de nouvelles choses et d’en transmettre davantage. Sur le plan du club, plutôt collectif, je dirais l’envie de reconstruire quelque chose qui me tient particulièrement à cœur et qui me fait me lever le matin : le plaisir. Cette émotion est ce qui m’a fait venir dans ce club, qui me fait venir aux entrainements, à gérer l’EDR et maintenant les séniors. Je souhaite qu’elle fasse partie intégrante du club, à tous les niveaux, pour tous.

Denis : C’est la famille tout simplement, tous les ingrédients sont réunis pour créer une belle équipe ; la fougue de la jeunesse, l’expérience de vieux brisquards et toute la pédagogie nécessaire aux bons entraineurs.


Messieurs avant de conclure, quels sont vos objectifs et vos ambitions pour la saison prochaine ?


Jonathan : Mon objectif principal c’est que notre équipe puisse devenir l’équipe surprise que l’on n’attendait pas à ce niveau de première série parce qu’elle prend du plaisir, elle joue … les gars sont tous unis pour un seul et même objectif : Jouer les uns pour les autres tout en se régalant. Je souhaite que l’unité et la bonne humeur insufflées en cette fin de saison par notre trio puisse être le moteur d’une cohésion énorme la prochaine saison mais aussi dans la pérennité de ce club fantastique, haut lieu de ce que l’on nomme la troisième mi-temps. A Duisans il est de tradition de jouer au rugby tout en assurant la fête d’après match, nous devons tout faire pour continuer cela …

Romain : Je dirais cohésion et compétition. Soit créer et entretenir des liens très forts entre les joueurs afin de maintenir un effectif stable sur la saison entière et performer sur les matchs. Je souhaite que l’aspect collectif nourrisse l’aspect compétitif. Reconstruire une unité au sein du club, faire en sorte que le club ne soit pas une somme d’entités différentes mais bien une seule et même grande famille. Le premier évènement servant cet objectif, le rugby famille du 20 juin 2021, a été une très grande réussite. Pour l’école de rugby, maintenir cette dynamique construite sur les deux dernières années. Pour les séniors compétition, l’objectif est ni plus ni moins la première place, la performance autant sur le terrain qu’en dehors sur le plan de la cohésion de groupe. Pour les bisons, ils doivent correspondre à la définition qui leur est donnée : une équipe loisir. Les membres de cette équipe doivent être intégrés aux entrainements séniors quand ils le souhaitent et participer aux matchs quand ils le souhaitent.

Denis : Mon objectif pour la saison qui arrive est simple : que les joueurs jouant en équipe 1ère ou en Bisons soient prêts physiquement dès la reprise des compétitions. Si nous sommes bien préparés nous éviterons les blessures, nous serons performants sur les 80 mn du match et de fait nous prendrons du plaisir. En tous cas j’espère que nous pourrons compter sur tous les garçons et être cette équipe surprise qu’il peut y avoir chaque saison


Force est de constater que ce trio est exceptionnellement serein tant leur conviction est ancrée. En quelques semaines ils ont su redonner un espoir.

Un espoir, aux supporters, aux dirigeants mais surtout redonner l’espoir que le rugby avait encore de belles heures à vivre à Duisans avec une équipe de compétition vitrine de l’état d’esprit de ce club.

Ce plaisir que ce trio a su insuffler ces derniers mois est tout simplement magistral. Personne n’aurait parié au mois d’avril qu’une équipe tel un phénix pouvait renaitre … A part eux !!!

En ajoutant cette notion de plaisir, cet instant jouissif pour un compétiteur ils ont su créer une dynamique exceptionnelle.

La saison est terminée, vivement la reprise !!!

Nous vous souhaitons de bonnes vacances … Merci


236 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout